Europe, Finances, Voyages

Week-end en amoureux à Amsterdam

Ce week-end, grâce à nos familles, nous avons eu le plaisir de découvrir Amsterdam. Impossible de commencer cet article sans remercier du fond du cœur tous ceux qui ont participé, en espérant sincèrement qu’ils lisent ces lignes. Vraiment vous ne pouviez pas nous offrir plus beau cadeau, merci mille fois!

C’est donc un vendredi matin que nous atterrissons à Schiphol, par un temps relativement ensoleillé, pour un petit week-end prolongé. La météo indique que pour faire du vélo, ce qui semble assez incontournable à Amsterdam, c’est le meilleur jour.

Le vendredi

Ah les photos dans l’avion…

A l’aéroport, nous décidons de prendre une carte donnant accès à tout le réseau de transports en commun de la ville pendant 3 jours, pour 26€. Un énorme bon plan vu l’utilisation que nous en avons faite, on ne saurait trop vous le recommander si vous restez autant de temps 🚊

Nous prenons notre hôtel au milieu de la matinée, ce qui nous permet de nous balader un peu et de nous rendre compte de la beauté de la ville. Tout n’est que canaux, vélo et fleurs!

Mais déjà la faim arrive et on décide alors de trouver un endroit où bruncher. Recommandé par TripAdvisor, nous choisissons le Greenwoods où nous avons très bien mangé. En même temps, un petit déjeuner style anglais bien exécuté, c’est une valeur sûre. Au passage, nous avons pu échanger quelques mots de français avec la serveuse (ou la patronne?), une Québécoise établie à Amsterdam depuis plusieurs années. Ça fait toujours plus plaisir qu’un repas impersonnel.

Après manger, c’est avec grand peine que l’on arrive à se motiver pour faire du vélo. La magie d’internet nous aide, une fois n’est pas coutume, à repérer une boutique de location de vélos à prix imbattables. Et c’est parti pour plus de deux heures de balade dans Amsterdam (avec une bonne pause somnolesque dans le Vondelpark, un jardin public de 48 hectares qui n’est pas sans rappeler Central Park. Un poumon vert dans la ville)

Puis, après une bonne douche et une petite sieste, il est temps de sortir découvrir la vie nocturne amstellodamoise. Mais à peine commence-t-on à profiter de nos pressions que la pluie se met à tomber. Il fallait bien que ça arrive, avec le soleil qu’on a eu plus tôt, ça reste le nord quand même. En plus j’ai mangé un drôle de gâteau qui commence à me rendre tout chose.

Entre deux gouttes d’eau, on se faufile dans un restaurant que l’on vise plutôt traditionnel, et on commande quelque chose de typique. En toute franchise, nous ne nous attendions pas à de la grande cuisine, et effectivement nous n’avons pas été déçus! On parle de patates et de légumes cuits à l’eau et de viande en sauce (un genre de stamppot): ce n’était pas fantastique mais pas mauvais non plus.

Morts de fatigue, on rentre se coucher relativement tôt.

Le samedi

Frais et dispos d’une bonne grasse matinée des familles, nous décidons d’aller voir le marché aux fleurs, le Bloemenmarkt, le seul au monde flottant. Ce n’est pas mal, mais ce qu’il y a d’encore mieux c’est les innombrables magasins de fromage longeant le marché, dans lesquels la dégustation est gratuite. On en a goûté du gouda! Et même ramené, tellement il est bon.

Le midi, on a une petite envie de burgers et de hot-dogs. Encore une fois, ça ne fait pas très local mais ça nous permet de conclure qu’ils savent très bien faire le pain dans ce pays (le petit déjeuner à l’hôtel le matin nous avait fait très bonne impression de ce côté-là). Ça ç’t’un bon point pour eux 🥖

Quelle ne fut pas ensuite notre surprise de découvrir que ce week-end là, nombre de bâtiments du patrimoine appartenant à la ville et d’habitude fermés étaient ouverts au public. Pour en profiter nous avons visité le Beurs van Berlage, ancienne place de la bourse, ainsi qu’une maison d’architecte sur 4 niveaux. Plusieurs autres bâtiments étaient ouverts et j’aurais bien flâné dans les locaux de la bourse actuelle mais il y avait malheureusement beaucoup trop de monde…

Comme goûter, Lily tenait à aller à un petit café réputé pour ses apfelstrudel, voyez plutôt:

Alors là je dis: oui! Ils savent les faire 🙂

Pour notre dernier soir, et après être passés boire une bonne bière brassée sur place par la brasserie Brouwerij’t IJ (heureusement que je n’ai pas à prononcer ça), nous avons été tentés par une bonne fondue. J’entends déjà les remarques sur le fait de voyager et de ne pas tester la nourriture locale! Une bonne fondue aux tomates séchées et au basilic, rien de moins néerlandais. Elle était toutefois très bonne et originale, aucun regret.

Enfin, nous ne pouvions pas décemment venir à Amsterdam et ne pas faire un tour de nuit dans le fameux quartier rouge. Hé bien au final, c’était beaucoup trop bondé et un peu surfait. Il y a vraiment du vice dans l’air, et ce n’est pas tellement positif. On est contents d’y être allés, mais on ne retournerait clairement pas à Amsterdam pour ça.

Dimanche

Courte dernière journée, notre avion repart vers 16h. Le matin, nous avons tout de même le temps de nous lever un peu plus tard et d’aller faire un tour de ferry parce que j’aime bien les ferries gratuits.

Mais surtout au retour nous sommes allés manger des frites dans une friterie tout étroite sur une large avenue: je pense que c’était les meilleures frites de ma vie! Un mélange parfait de croustillant et de moelleux, une température idéale et des sauces extra (j’en ai pris une aux truffes) pour agrémenter le tout, pour ÇA je reviendrais à Amsterdam 🍟 C’est vraiment ce que j’appelle respecter la patate!

En conclusion, je dirais que j’ai été agréablement surpris par Amsterdam, alors que j’ai plutôt tendance à ne pas aimer les grandes villes. Ses canaux ont un charme fou et les rues les bordant sont agréables et calmes, en grande partie à cause des vélos et des voitures majoritairement électriques. En tant que cycliste, impossible de rester insensible à la manière dont la ville est faite…

Petite digression sur le vélo à Amsterdam: on sent que ça fait partie intégrante de la culture, surtout quand on sait que le vélo traditionnel, n’a pas de freins, pas de roue libre et une seule vitesse (un fixie, quoi) et qu’il faut donc rétropédaler pour freiner. Malgré cela, nous avons croisé bon nombre de jeunes et de moins jeunes filer sans casque à toute allure côte à côte, d’une main, l’autre tenant leur smartphone, sur des pavés, et avec des côtes au niveau des ponts des canaux tous les 100 mètres! Et évidemment en partageant la route avec des voitures, et souvent la nuit… Des fous furieux!

En terme de papilles, nous avons faits d’excellentes « découvertes »: la combinaison gagnante étant évidemment ces fameuses frites de chez Mannekenpis avec une bière locale, après avoir dégusté une bonne pâtisserie. Nous n’avons pas pu goûter de Bitterballen, ces boulettes de viande frites, mais nous n’avons pas non plus spécialement cherché.

Pour le reste, nous avons vu ce que nous voulions voir et nous sommes bien contents!

 DépensesRecettes
Transports
Billets d'avion359-300 (cadeau 🥰)
Pass 3 jours52
Location vélo10
Logement
2 nuits, 3 petits-déjeuners298-298 (cadeau 🥰)
Nourriture
Greenwoods brunch35
De Blauwe Hollander (stamppot)33
Burgers28
Het Karbeel (fondue)29
Meilleures frites du monde (Mannekenpis)7,5
Bonnes bières18
Apfelstrudel4,5
TOTAL276

Soit 138€ par personne, grâce aux cadeaux! Sinon on aurait été sur du 437€ par personne. Encore merci la famille, on vous aime ❤️

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *